L'Islande en "camion de camping"

August 23, 2017

 

 

 

La condition de Charles fait en sorte qu’il ne donne pas dans le flafla; il aime ou il n’aime pas, il veut ou il refuse, il approuve ou il rejette. Ceci fait en sorte que nous devons soigneusement ajuster les paramètres de nos aventures et mettre toutes les chances de notre côté afin que ce soit agréable pour tous, particulièrement en matière de transport et de logement.  

 

L’Islande est la première de nos aventures dite à grand déploiement ; pour Charles, c’est un nouveau record, tant sur la distance que pour la durée. Pour le commun des mortels, il n’y a pas de quoi écrire à sa mère, mais pour un enfant autiste, c’est le jour et la nuit. 

 

Ainsi, la sélection du mode de transport via campeur (ou en « camion-camping » comme dirait Arthur) s’est imposée avant même de choisir la destination. Dire que Charles aime se balader en voiture est un euphémisme; c’est dans son top 3 à vie, avec Pinpin l’irréductible et les quesadillas au « faux-mage ». Tenant compte de ce facteur, et de son besoin essentiel pour une routine sécurisante (une caractéristique souvent observée chez les enfants TSA), l’option campeur s’est présentée comme une solution probante et abordable qui servirait à la fois de transport et de maison. C’est devenu notre sanctuaire sur roues ! La destination fut ensuite sélectionnée en considérant les goûts de chacun, et l’Islande s’est présentée comme le meilleur choix pour cette première grande aventure. 

 

Pour profiter de la nature grandiose dont regorge l’Islande, il faut se déplacer ! C’est une île et par conséquent, on peut aisément en faire le tour via la Route 1, dit la « Ring Road ». Le campeur nous semblait l’option la plus agréable autant pour la liberté, les besoins en terme de déplacement et d’hébergement, et la gestion des repas. Et on ne s’est pas trompés ! 

 

Notre choix s’est arrêté sur l’entreprise CampEasy qui offre différents véhicules, dont le Easy Big pour 5 personnes, parfait pour une famille comme la nôtre. Nous avions tout ce dont nous avions besoin, et même plus, à bord de notre « camion de camping » ! Coin cuisine avec un lavabo et réfrigérateur, poêle au butane, BBQ, duvets, oreillers, tout le nécessaire pour charger nos appareils électroniques, wifi dont la vitesse de téléchargement ferait rougir certaines compagnies de chez nous, GPS, table avec banquettes, système de chauffage pour les nuits plus froides, rideaux pour contrer le peu de noirceur la nuit, un lit 3 places en bas et un lit 2 places en haut, un moteur diesel qui permet d’économiser sur le carburant et une carte d’escompte pour faire le plein à moindre prix dans les stations N1

 

Voyager en campeur est synonyme de liberté au sens large. Pas de soucis pour trouver 

un restaurant; on mange aux abords d’une montagne enneigée ou au pied d’une vallée quand bon nous semble. Pas d’horaire fixe, pas besoin de réservation d’hôtel, bref, une flexibilité fort appréciée et des paysages à couper le souffle au réveil. Côté sécurité, l’équipe de Campeasy nous informe via courriel des alertes météo et des fermetures de routes occasionnelles, ce qui nous permettait d’ajuster nos déplacements sans tracas. 

 

Le succès de notre périple en Islande reposait donc grandement sur l’efficacité et la fiabilité du campeur et nous avons été comblés sur toute la ligne. Il y a tant à voir en Islande, nous y retournerons certainement et ce sera, encore une fois, en campeur assurément ! Merci CampEasy d’avoir pris part à notre aventure et d’avoir contribué à son succès !

 

 

 

 

 

Cliquez sur notre vidéo pour un tour / review du camper van CampEasy qui a été la maison sur la route de notre famille lors de notre tour de l'Islande en mai dernier. Merci à l'équipe CampEasy pour leur collaboration !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

L'Islande en "camion de camping"

August 23, 2017

Sandbanks, Ontario

April 3, 2017

1/2
Please reload

You Might Also Like: